Foire aux questions

Quels sont les permis 2 roues ? Qu'est ce que je peux conduire ?

Mise à jour 21.08.2016

Comme toujours en Suisse rien n'est simple !!! Alors on va y aller par tranche d'âge.

Avant toute chose, un rappel important: En Suisse, dès que l'on possède un permis PROVISOIRE de la catégorie 2 roues, on peut circuler sur la route SANS accompagnant.

Avant 14 ans.
Sans permis:
Seulement un vélo, mais.... apparement et SEULEMENT sur dérogation de l'OCV il semblerait que l'on puisse conduire un vélo avec une assistance électrique au pédalage jusqu'à 25 km/h dès l'âge de 12 ans.

Dès 14 ans.
Sans permis:
Les vélos avec assistance électrique au pédalage ayant une vitesse assistée maximum de 25 km/h (sans permis).

Permis M: Peut conduire un cyclomoteur (vélomoteur) dont la vitesse est limitée à 30 km/h. Les vélos avec assistance électrique au pédalage ayant une vitesse assistée allant jusqu'à 45km/h.

Dès 16ans.
Permis A1: Motocycle (moto / scooter) dont la cylindrée n'excède pas 50 cm³

Dès 18 ans.
Permis F: Motocycle ou motocyle léger, dont la cylindrée peut ou ne peut pas dépasser 50 cm³, MAIS dont la vitesse maximum est de 45 km/h (Ce permis ETAIT donné automatiquement à toute personne qui AVAIT obtenu le permis B voiture. Il semblerait que depuis janvier 2009, avec les modifications de la catégorie F/45 km/h, ce permis n'est plus délivré automatiquement avec le permis B auto.

Permis A1: Motocycle (moto / scooter) dont la cylindrée n'excède pas 125 cm³ ET 11 kW (15 CV) de puissance.
Pour ceux et celles qui ont obtenu le permis A1 (limité à 50cc) avant leur 18 ans, ils peuvent sans autre conduire un motocycle jusqu'à 125 cm³ et 11 kW.

Permis A limité: Motocycle (moto / scooter) dont la puissance est limitée à 35 kW (48 CV) PENDANT 2 ans.
Sur demande à l'OCV après 2 ans de conduite irréprochable, la limitation à 35 kW est levée sans autre.

Dès 25 ans.
Permis A illimité: Motocycle (moto / scooter) dont la puissance est ILLIMITEE

Cas spéciaux.
Les possesseurs de l'ancien permis A1 (125cc) de conduire bleu (grand format), obtienne lors du changement de permis en format carte de crédit le permis A limité à 35 kW. Ce qui leurs donne le droit de conduire des motocycles de cylindrée élevée mais limités en puissance.
PAR CONTRE, si ce possesseur désire obtenir le permis A illimité, il DOIT prendre un permis provisoire adéquat et PASSER l'examen pratique.

Pour les possesseurs du permis B (automobile), il est possible de conduire un motocycle (scooter ou moto) jusqu'à 125 cm³ et 11 kW de puissance APRES avoir obtenu le permis A1. Cette obtention facilitée se fait comme suit:
Prendre le permis A1 provisoire à l'OCV. Suivre les 8 heures de cours de base auprès d'un moniteur agrée. Obtenir de ce moniteur, l'attestation de suivi des cours. Aller à l'OCV et faire modifier son permis de conduire.

Le permis 35 kW, en quoi ça consiste ?

Le nouveau permis 35 kw remplace l'ancien permis 25 kW. Il s'agit d'une adaptation de la règle Européenne par la Suisse. En effet les fabricants et importateurs devaient homologuer spécialement pour la Suisse des modèles de motos et scooters pour la catégorie 25 kW qui elle, n'est plus en vigueur en Europe depuis 2013. D'où des surcoûts importants.

Entre 18 ans et 25 ans d'âge, un utilisateur peut conduire un 2 roues avec une limitation de puissance à 35 kW (soit 48 CV). Cette limitation est supprimée après 2 ans de conduite irréprochable ( pas d'amende, etc).

 

Quelle moto ou scooter pour passer mon permis ?

Avec la nouvelle règle de permis valable à partir du 01.04.2016 les véhicules permettant de passer l'examen peuvent changer, voici donc les caractéristiques minimum que ces véhicules doivent avoir dès le 01.01.2017:

Permis A1 - 50cc (dès 16 ans)
Un véhicule dont la cylindrée n'excède pas 50cc pour les moteurs à explosion ou 4kW pour les moteurs électriques.

Permis A1 - 125cc (dès 18 ans)
Un véhicule dont la cylindrée n'excède pas 125cc et 11kW pour les moteurs à explosion ou 7kW pour les moteurs électriques.

Permis A limité 35kW (dès 18 ans)
Un véhicule dont la cylindrée MINIMUM est de 390cc et la puissance MAXIMUM est de 35kW. Le rapport puissance / poids maximum est de 0.2 kW par kg

Permis A illimité (dès 25 ans minimum)
Un véhicule dont la cylindrée MINIMUM est de 590cc et la puissance MINIMUM est de 40kW.

Autrement: Lire la FAQ Transition en 2016 pour les examens de permis 2 roues

Trouver la bonne taille de casque

Utiliser un mètre de couturière.
On mesure le tour de tête au niveau du front, à l'endroit le plus grand.

La taille des casques Airoh sont les suivantes:

Enfants et petite taille
51 / 52 cm = XXS
53 / 54 cm = XS
55 / 56 cm = S

Ados, adulte et taille moyenne
57 / 58 cm = M
59 / 60 cm = L
61 / 62 cm = XL

Grande taille
63 cm = XXL

La taille est un critère parmi d'autres pour le choix d'un casque. La morphologie de la tête étant ce qu'elle est, certaines marques de casque conviennent mieux que d'autres.
Un casque DOIT donc être essayé avant d'être acheté.
La tête doit être bien tenue à l'intérieur du casque, elle doit poser partout dans la calotte pas seulement sur le pourtour. Les joues peuvent être aplaties par les protections. Le menton NE DOIT PAS toucher le devant du casque. La tête ne doit pas être écrasée dans le casque.
Un casque flottant n'est pas une bonne protection.
La durée de vie d'un casque est en moyenne de 5 ans. Bien entendu, un casque qui est tombé pourrait avoir un point faible qui le rend dangereux lors d'un accident.
Changez systématiquement le casque après un accident ou une chute à 2 roues.

Les catégories de vélos électriques

Désormais, les vélos électriques sont classifiés en 2 catégories:

La première catégorie concerne les vélos d'une puissance maximum de 500 Watts (anciennement 250 Watts) ET d'une vitesse assistée maximum de 25 km/h.
Ces vélos assistés ne sont pas immatriculés et le port du casque est recommandé. La RC obligatoire se fait auprès d'une assurance privée car il n'existe plus de vignette vélo.

La deuxième catégorie comprend les vélos d'une puissance maximum de 1000 Watts (auparavant pas de limitation) mais avec une vitesse assistée maximum de 45km/h. L'immatriculation, RC et plaque vélomoteur, s'obtiennent auprès de l'OCV. le port du casque vélo est obligatoire.

Petits détails:
Un vélo assisté qui à une vitesse maximum supérieure à 45km/h N'EST PAS un vélo mais un motocycle.
Un vélo à assistance qui à une poignée ou gâchette accélératrice qui permets d'aller au delà de 6km/h sans pédaler N'EST PAS un vélo mais un motocycle.

Si c'est un motocycle, cela veut dire le respect total de la législation en vigueur. Homologation comme une moto, auto ou scooter, plaque d'immatriculation moto blanche, port du casque moto obligatoire, feu de frein, éclairage obligatoire, etc.

Compatibilité avec l'essence E10 (bioethanol)

05.01.2012
Voici quelques information concernant la compatibilté des marques Piaggio, Gilera, Vespa et Aprilia avec cette essence contenant du bioethanol:

Les modèles 50cc des marques susmentionnées sont INCOMPATIBLE avec l'utilisation de l'essence E10.

Les modèles d'une cylindrée supérieure à 50cc ET avec une alimentation à carburateur sont INCOMPATIBLE avec l'utilisation de l'essence E10

Les modèles d'une cylindrée supérieure à 50cc ET avec une alimentation par injection SONT compatible avec l'utilisation de l'essence E10. Sauf les modèles suivants:

Modèles INCOMPATIBLE avec l'essence E10

  • Piaggio X9 500
  • Beverly 400 / 500
  • Beverly Cruiser 500 jusqu'au chassis n° ZAPM3450000010305 (compatible à partir du chassis n°10306).
  • Beverly Tourer 400 jusqu'au chassis n° ZAPM3440000002739 (compatible à partir du chassis n°2740).
  • Gilera Nexus 500,tous les modèles Euro2 (les modèles Euro3 sont compatibles).
  • Aprilia Scarabeo 500GT
  • Aprilia Atlantic 500

Comparaison entre un véhicule électrique et un véhicule à essence

Mise à jour: Août 2016

Les véhicules électriques ont des caractérisques techniques qui nécessitent d'être expliquées.

Premièrement, la puissance.
La puissance est indiquée en kilo Watts. La puissance est toujours égale au produit d'une grandeur d'effort; force, couple, pression, voltage, etc. multiplié par une grandeur de flux; vitesse, débit, intensité du courant, etc.
Sur un véhicule électrique elle est fonction du voltage de la batterie et du courant consommé par le moteur.
Sur un véhicule à essence il s'agit d'un calcul selon une norme reconnue (DIN, ISO, ASTM). De manière général le calcul de la puissance se fait avec un moteur équipé de certains accessoires montés.
Dans les 2 cas il est quand même possible de comparer les puissances en question, sur le papier en tout cas.

Deuxièmement, le stockage d'énergie.
Le stockage dans une batterie ou un réservoir permet d'emmagasiner l'énergie nécessaire au fonctionnement d'un moteur électrique ou à essence.
Pour un moteur à combustion interne, l'essence remplissant un réservoir étant de qualité constante, il s'ensuit que sa consommation par le moteur donne des performances constantes quel que soit la quantité d'essence dans le réservoir. La quantité d'essence consommée étant directement liées aux performances demandées par le conducteur du véhicule.
Dans une batterie électrochimique, les choses sont nettement plus complexe. La quantité d'énergie stockée dépend de la constitution de la batterie. La grosseur et le poids de la batterie en dépend directement.
Exemple:
Batterie plomb/acide = 30 Wh/kg. Batterie Silicone gel = 50 Wh/kg. Batterie Lithium/Polymer = 130/180Wh/kg.
Il en ressort que nous pouvons, dans l'exemple cité, stocker environ 4 à 5x plus d'énergie par unité de poids avec une batterie LiPo qu'avec une batterie au plomb. L'avantage est donc évident puisque pour une batterie de capacité en Watt / heure similaire le poids est réduit de 4 à 5x aussi.
Mais cela n'est de loin pas le seul facteur qui permet d'utiliser efficacement l'énergie stockée dans la batterie. Selon les types de batteries, l'énergie disponible n'est pas constante. Les courbes de décharge des batteries ne sont pas les mêmes.
Les batteries au plomb, par exemple, vont perdre rapidement de leur capacité, la tension va chuter et la performance du véhicule va s'en ressentir très rapidement. Une côte a grimper et la vitesse diminue au point de devenir ridicule. A mi-charge une perte de 50% de la vitesse maximum est tout à fait plausible.
Les batteries provenant de nouvelles technologies vont elles conserver leurs capacités énergetique quasiment jusqu'à 90/95% de la décharge. La perte de la vitesse maximum étant de l'ordre de 10%

Troisièmement, le rendement énergetique.
A savoir que 1 Joule = 1 Watt pendant 1 seconde
Le rendement des moteurs à explosion est notoirement faible puisque l'on parle d'un rendement moyen de 30% par rapport à une quantité d'énergie fournie.
Le moteur électrique lui, pour la même quantité d'énergie fournie, peut avoir un rendement allant de 40% pour les plus mauvais à plus de 90% pour les meilleurs. Donc, le moteur électrique est définitivement le meilleur en ce qui concerne la restitution en mouvement de l'énergie consommée, puisque la perte de cette énergie va être au maximum de 60% contre 70% pour un moteur à explosion.
Dans la réalité il faut comparer ce qui comparable. Si un scooter électrique à une puissance de 5kW et un scooter à moteur à essence à aussi une puissance de 5kW. Leurs caractérisques théoriques sont quasi identiques, leurs performance devraient être similaire. Mais ce n'est pas forcément le cas !
Le moteur, le consommateur donc, peut tirer une puissance maximum de 5kW dans notre exemple. Encore faut-il qu'il puisse obtenir l'énergie pour atteîndre cette puissance. Comme expliqué plus haut, dans un moteur à explosion tant qu'il y a du carburant on va pouvoir atteindre la puissance demandée.
Dans un moteur électrique, la puissance demandée à la batterie dépend elle de la qualité de cette même batterie. Le nombre d'Ampère heure (Ah) n'est pas le seul critère qui doit être pris en compte. Chaque batterie ou type de batterie à un courant de pointe instantané qui ne peut être dépassé. De même chaque moteur électrique à un courant de pointe en démarrage qui est un multiple du courant nominal de fonctionnement. Qu'est ce que cela veut dire ?
Simplement que si un moteur sous 48 volts développe une puissance maximum de 5kW (5000 watts) son courant théorique maximum est de 104 Ampères. Le courant de démarrage du moteur lui peut être de 2 à 10x supérieur au courant nominal. Il faut donc que les batteries puissent encaisser ce soutirage de courant, et c'est là que la chatte à mal à la patte ! La plupart des batteries au plomb n'acceptent que des courants de pointes inférieurs à 2x le nombre d'Ah. Les meilleures batteries Li ions acceptent jusqu'à 20x leurs capacités en Ah. Dans la réalité, cela se traduit par des performances d'accélération du véhicule de franchement insuffisantes à époustouflantes. Les coûts du véhicule sont eux aussi directement liés à la qualité des batteries. En effet sur le marché actuel une batterie au plomb de 20Ah coute environ CHF 150.- la même batterie Lipo de 20AH elle, coûte environ CHF 1000.-.

Quatrièmement, le comparatifs des coûts d'achat et d'entretiens:
Prix d'un scooter avec moteur à explosion 125cc sur le marché en 2016; de 2000 à 6500.-
Prix d'un scooter électrique équivalent à 125cc de 4000 à plus de 10000.-
Les coûts globaux d'entretiens et de consommation, étonnamment ne sont pas tellement différents. Basé sur mon expérience et ma connaissance de ces 2 types de véhicules. Les coûts tournent aux alentours de 3500.- pour 30000km, en tenant compte des intervalles de services, des consommables que sont les pneus, les freins, les batteries (très chers pour les véhicules électriques), etc. On peut dire que le coût de consommation d'un moteur à explosion sur 30000km correspond à +/- l'achat d'un jeu de batterie pour un scooter électrique. Mais il faut au moins 2 jeux de batterie pour couvrir 30000km. Par contre les coûts purement d'entretiens des véhicules électriques sont moins élevés que ceux des véhicules à moteur à explosion.

Cinquièmement, pourquoi l'un ou l'autre.
Le choix doit être basé sur des critères que l'utilisateur doit définir à l'avance. La liste ci-dessous doit permettre de donner une tendance:

Critères de base:
Utilisation journalière ? Combien de fois par jour ? Toute l'année ? 
Distance à parcourir à chaque trajet, chaque jour ?
Trajet purement urbain (vitesse max 50km/h), périurbain/campagne (vitesse max 80km/h), autoroute (vitesse max 100km/h).

Critères technique du véhicule:
Performance suffisante pour vos besoins
Autonomie minimum à la puissance maximum. Il est absolument nécessaire de la connaître pour un véhicule électrique.
Accès facile aux sources d'énergies (station d'essence ou de recharge).
Durabilité, solidité.
Coûts combinés, achat, entretiens, impôts, assurances

Critères personnels:
Tout ce qui vous fait craquer, envie, répulse, etc, etc

Conclusion.
Le choix actuel de véhicules à moteur à explosion est très grand, ce qui n'est pas le cas pour les véhicules électriques.
Le marché des véhicules électriques 2 roues (hors vélos électriques) est ridiculement bas, 411 immatriculation dans toute la Suisse en 2015, moins qu'en 2014.
Les fabriquants et importateurs de véhicules électriques changent très rapidement ce qui ne facilite pas la tâche de l'acheteur. Cela dénote un business qui est encore en enfance.
Les grandes marques ne se sont pas encore emparées de ce créneau. Probablement parce qu'il est impossible aujourd'hui d'offrir un véhicule équivalent à un 125cc standard capable de rouler à 100km/h pendant 175km en moyenne pour le même prix. Peut-être aussi parce que le vélo électrique est en passe de gagner le marché urbain de la mobilité. Plus certainement quantités d'autres facteurs que je ne connais pas.

Motocycle Léger / Motocycle ?

Eh, eh, eh. Les arcanes de la législation Suisse.

Un motocycle léger est:
Un motocycle (moto / scooter) DONT la cylindrée ne dépasse pas 50 cm³ ET la vitesse est inférieure à 45 km/h. L'immatriculation se fait avec une plaque format moto JAUNE. Donc sur la route tout véhicule 2 roues en plaque JAUNE ne devrait pas dépasser 45 km/h.....!!!!???

Il s'agit en fait d'une question d'homologation. Un même scooter / moto peut être homologué en motocycle léger ET en Motocycle. Bien entendu, il existe un baguage sur le motocycle léger qui limite les performances et il est indiqué comme tel sur le permis de circulation.

Tous les autres 2 roues motorisés SANS pédales sont des motocycles.

Y compris!
Un motocycle dont la cylindrée est SUPERIEURE à 50 cm³ mais dont la vitesse est INFERIEURE à 45 km/h ce N'EST PAS un motocycle léger.
L'immatriculation se fait avec une plaque format moto BLANCHE. Donc sur la route ce véhicule 2 roues en plaque BLANCHE doit porter AUSSI un macaron indiquant la vitesse maxi de 45 km/h.

Les garanties

Pour ceux qui ne lisent pas complètement le livret du propriétaire:

La garantie commence le jour de la 1ère immatriculation indiquée sur le permis de circulation. Donc pas forcément le jour de la livraison de la moto.

Pour que la garantie fonctionne il faut:
Utiliser le véhicule pour ce quoi il a été conçu / vendu.
Respecter les intervalles de service, OU faire un service par année au minimum.
Selon les conditions de circulation, le livret du propriétaire conseille de rapprocher les intervalles de service.
Faire les services CHEZ un concessionnaire agrée.

Les fabricants offrent 2 ou 3 ans de garantie sur les motos routières vendues dès le 1 janvier 2006, cette garantie est en principe sans limitation de km.

Par contre !
Les motos importées soit directement de l'étranger, soit au travers d'un revendeur indépendant, ne bénéficient pas de la garantie de l'importateur Suisse. Seulement celle du pays d'ou provient la moto.
Dans un tel cas, le / la propriétaire doit s'adresser à son revendeur en Suisse ou à l'étranger, c'est lui qui fera le nécessaire pour faire marcher la garantie auprès du pays originaire de la moto.

Je me suis fais shooter mon permis de conduire: Que puis-je conduire ?

Pas de chance .....

Selon la nouvelle législation en vigueur depuis janvier 2008, Il n'y a plus déchappatoire comme par le passé.
Les solutions pour être motorisé sont limitée à la catégorie de permis G.
MAIS: Le service juridique selon la gravité de la faute et si il ne s'agit pas d'un(e) récidiviste peut autoriser l'utilisation du permis M

G = Tracteur agricole, vitesse maxi de 30km/h
M = Cyclomoteur, vitesse de 30km/h

Donc, dans la plupart des cas il ne vous reste que les transports publics, le vélo, OU alors le vélo à assistance électrique immatriculé en vignette vélo (maximum 25km/h en vitesse assistée).

L'avantage du vélo à assistance électrique !
Vous faites régulièrement de l'exercice à petite dose (ce que recommandent les médecins).
L'effort est diminué d'au moins 50% par rapport à un vélo traditionnel.
Et, très sérieusement, en milieu urbain, vous vous déplacez aussi rapidement qu'avec un scooter ou une moto. En tout cas bien plus rapidement qu'avec les transports publics ou une voiture.

Vélo électrique et port du casque vélo ou/et moto

Il est conseillé de porter le casque de protection vélo en tout temps lors de l'utilisation d'un vélo à assistance électrique quel qu'il soit !!

Le port du casque MOTO est obligatoire UNIQUEMENT pour un vélo électrique dont la vitesse assistée dépasse les 45km/h.
En fait, un vélo à assistance électrique QUI dépasse les 45km/h N'EST PAS un vélo à assistance selon la loi. Il s'agit d'un motocycle qui doit respecter TOUTES les lois existantes en la matière. D'où l'obligation du port du casque MOTO, etc.

Un vélo électrique dont la vitesse dépasse 25km/h mais atteint au maximum 45km/h, le port du casque vélo est OBLIGATOIRE. Le permis de circulation porte une mention officielle (code 400) obligeant le port du casque.

Vélos à assistance électrique, permis ou pas permis de conduire?

Les vélos électrique dont la vitesse assistée ne dépasse pas 25km/h ne nécessitent pas un permis de conduire. L'immatriculation avec une vignette depuis le 1er janvier 2013 n'existe plus. Par contre une assurance RC reste obligatoire !! Il vous donc vous assurer que votre RC personnelle couvre l'utilisation d'un vélo électrique.

N'importe quelle personne dès 14 ans révolu peut les conduire sur la voie publique.

Les vélos électrique dont la vitesse assistée dépasse les 25km/h nécessitent d'avoir le permis cyclomoteur M, il faut obligatoirement avoir 14 ans. L'immatriculation se fait avec une plaque vélomoteur qui s'obtient à l'OCV, la vignette d'assurance se renouvelle chaque année et s'obtient aussi à l'OCV.

Motocycle dont la vitesse n'atteint pas 80 km/h

Cette rubrique s'adresse presque exclusivement au scooter ou motocycle 50cc.
La loi exige que tout véhicule qui n'atteint pas les 80 km/h en vitesse de pointe, porte un macaron qui indique la vitesse maximum au 5 km/h supérieurs.

Exemple:
Un scoot qui, selon la fiche d'homologation atteint 67km/h chrono portera un macaron indiquant la vitesse maximum de 70 km/h.... Le port du macaron est indiqué dans le permis de circulation.

Un scoot qui, selon la fiche d'homologation dépasse les 80 km/h chrono ne portera pas de macaron indiquant une vitesse maximum.

Un véhicule dont la vitesse maximum n'atteint PAS légalement les 80 km/h NE PEUT PAS aller sur une autoroute.

Les enfants comme passagers sur une moto ou un scooter

Art. 63 Transport de personnes sur des motocycles et des cycles

(art. 30, al. 1, LCR)

  1. Les passagers des motocycles, des quadricycles légers, quadricycles et tricycles à moteur assimilés aux motocycles doivent être assis à califourchon et être en mesure d’utiliser les marchepieds ou les repose-pieds. Un enfant au-dessous de sept ans ne prendra place que sur un siège d’enfant admis par l’autorité d’immatriculation.
  2. Ne peuvent prendre place dans un side-car qu’autant de personnes qu’il y a de places autorisées. Il est interdit de transporter des personnes sur les remorques attelées à des motocycles.